ADEME Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie

L'ADEME en Île-de-France

Energies et matières renouvelables

Contexte

En 2013, suite au Débat national sur la transition énergétique et à la mise en œuvre du Plan de rénovation énergétique de l’habitat (PREH), la Direction régionale Île-de-France de l'ADEME s’est fixée comme objectif de faire baisser les consommations d’énergie dans les secteurs du bâtiment, de l’industrie et développer les énergies renouvelables et de récupération, en agissant selon trois niveaux :

  • la sobriété énergétique qui repose sur l’évolution des comportements ;
  • l’efficacité énergétique qui consiste à optimiser les consommations d’énergie, grâce à du matériel plus efficace ou à un pilotage « intelligent » des systèmes ;
  • enfin, et seulement après ces deux étapes, le déploiement d’énergies renouvelables.

En Île-de-France, le chauffage, le refroidissement et l’eau chaude sanitaire des bâtiments représentent aujourd’hui près de 45 % des consommations d’énergie finale. En outre, la production d’énergie renouvelable et de récupération représente 5 à 6 % de la consommation francilienne.

Dans le cadre du Schéma régional climat air énergie (SRCAE) fixant des objectifs chiffrés aux horizons 2030-2050, la Direction régionale Île-de-France a finalisé deux études de référence sur les énergies renouvelables majeures en Île-de-France. Elles ont permis de chiffrer l’important potentiel des géothermies (différentes profondeurs et technologies) sur notre territoire et de quantifier celui de la biomasse énergie.

D’autre part, différentes études menées sur le solaire thermique, la méthanisation, la chaleur de récupération (PDF - 4.7Mo)… ont montré que de forts potentiels régionaux existent.

Forte de données géolocalisées et quantifiées, la Direction régionale Île-de-France de l’ADEME met à disposition des collectivités, des aménageurs et des gestionnaires de patrimoines, un parcours pédagogique d’aide à la décision : EnR’CHOIX.

Cet outil permet aux décideurs territoriaux de déterminer la bonne énergie locale renouvelable pour chaque projet en respectant non seulement les priorités régionales mais aussi la disponibilité d’énergie à proximité : réseau de chaleur, énergie fatale récupérable (data center, industrie, eaux grises), géothermie et biomasse.

EnR’CHOIX contribue ainsi à la mise en place de stratégies énergétiques adaptées pour réussir pleinement la transition énergétique.

En savoir plus sur le parcours EnR’CHOIX