ADEME Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie

L'ADEME en Île-de-France

Partenariats

Collectivités

Observatoire régional des déchets d'Île-de-France

L'Observatoire régional des déchets d'Île-de-France (ORDIF) est une association créée en 1992 par l’État et la Région Île-de-France.

Elle regroupe aujourd’hui 80 acteurs ou groupements d’acteurs franciliens du secteur des déchets représentant l’État et ses organismes déconcentrés, la Région Île-de-France et ses organismes associés, les Conseils généraux, les groupements intercommunaux ayant une compétence dans la gestion des déchets, les professionnels et acteurs de la gestion des déchets, les chambres consulaires et les associations.

L’ORDIF a pour mission de développer la connaissance, centraliser et diffuser l’information et mettre en réseau les acteurs de la gestion des déchets en Île-de-France.

Programmes locaux de prévention

Élaborés au niveau départemental ou régional, les Plans locaux de prévention (PLP) animent et orientent les programmes de prévention de la production des déchets, impulsés à l’échelon de la ville ou de l’agglomération. Ils concernent l’ensemble des déchets produits (ménagers, de soins, du BTP…), quel que soit le producteur.

Objectif : réduire les déchets de 7 % en cinq ans

Afin d’atteindre l’objectif assigné de 80 % de la population francilienne couverte par un PLP, la Direction régionale Île-de-France de l'ADEME consacre, depuis 2009, une large place à la prévention et apporte un accompagnement technique et financier aux collectivités souhaitant s'engager dans une démarche.

Le dispositif

Aujourd'hui 62 collectivités se sont engagées dans un PLP en Île-de-France, soit près de 8,7 millions d’habitants pour un taux de couverture de 76 %. Ce résultat est le fruit de trois appels à candidatures successifs, lancés conjointement par l’ADEME et la Région Île-de-France en 2008, 2009 et 2010.

Depuis 2012, le Conseil régional poursuit la démarche de financement et de contractualisation de nouveaux PLP. Ces nouvelles conventions ne prennent plus la forme d’un accord-cadre pour cinq ans mais d’une convention annuelle entre la Région et la collectivité engagée.

Le contenu et les objectifs de ces « PLP bis » ont été définis avec l’ADEME et ses partenaires, afin d’être comptabilisés dans l’objectif régional des 80 %. Sur son territoire, le SYCTOM a lancé un dispositif similaire (type « PLP bis »), destiné aux collectivités adhérentes de moins de 20 000 habitants.

Consulter les cartes des PLP franciliens.

Pour en savoir plus sur l’accompagnement des PLP :