03 décembre 2019

Le regard de l’ADEME Île-de-France sur le projet de loi visant à une économie circulaire et à lutter contre le gaspillage

Petit-déjeuner de presse de Michel Gioria, directeur régional.

Le contexte mondial d’augmentation de la population et de diminution des ressources et matières premières impose de passer d’une économie linéaire vers une économie circulaire. Si nous ne changeons rien, nous consommerons 183 milliards de tonnes de matières premières dans le monde en 2050 contre 85 milliards de tonnes actuellement. Certaines ressources sont déjà surexploitées, ou en voie d’extinction. Aussi, cette consommation génère une production importante de déchets comme l’illustrent ces chiffres : en France, 4,6 tonnes de déchets (tout confondu, à savoir les Déchets ménagers et assimilés [DMA], les déchets d’entreprises et le BTP) par habitant ont été produites en l’année 2016 par les ménages français (ce qui équivaut à 568 kg/hab/an pour les DMA). Alors que la grande majorité des déchets ont été traités et valorisés, 19,5 millions de tonnes ont été envoyées en décharge. C’est la preuve édifiante qu’une dynamique doit être engagée pour renverser cette tendance. 

Documents à télécharger :