ADEME Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie

L'ADEME en Île-de-France

Actualité

Toute l'actualité

Actualité

Plan climat : mon projet pour la planète

Le ministère de la Transition écologique et solidaire, l’ADEME et l’Agence française pour la biodiversité (AFB) lancent un appel à initiatives citoyennes « Mon projet pour la planète » le 16 novembre 2017. Cette démarche propose à des personnes morales (association, start up…), de déposer leur projet sur la plateforme Mon projet pour la planète, dans trois domaines : l’énergie, l’économie circulaire et la biodiversité. Les projets lauréats seront choisis par les citoyens et accompagnés par les organisateurs.

Mon projet pour la planète : mobiliser la société civile

Afin d’associer directement les Français aux actions sur le climat, Nicolas Hulot a annoncé lors du lancement du Plan climat, le 6 juillet 2017, un projet de budgets participatifs. À travers « Mon projet pour la planète », les citoyens sont invités à proposer des projets dans les domaines de l’énergie, de l’économie circulaire et de la biodiversité.

Cet appel à initiatives citoyennes a pour but de :

  • valoriser les actions et les projets des citoyens s’impliquant de manière effective dans la mise en œuvre du Plan climat ;
  • d’associer les citoyens aux choix des actions mises en œuvre pour soutenir les innovations dans les secteurs de l’énergie, de l’économie circulaire ou encore de la biodiversité.

Comment participer ?

Cette démarche s’adresse à tout porteur de projet ayant un statut de personne morale de droit public* ou privé. Le projet peut être porté par une structure relevant de l’Économie sociale et solidaire (ESS) — association, coopérative, mutuelle, fondation… — de même que par des structures de petite taille (start-up…), des écoles, des centres de formation professionnelle…

Par ailleurs, le projet doit répondre aux critères suivants :

  • proposer des solutions pratiques et concrètes illustrant les orientations ou la mise en œuvre du Plan climat, en lien avec la transition écologique et solidaire ;
  • être une initiative de terrain, donc avoir un ancrage territorial en France avec une échelle de mise en œuvre précise (quartier, village, ville…) ;
  • satisfaire des objectifs sociaux et environnementaux ;
  • favoriser l’interaction et la mise en mouvement d’une diversité d’acteurs.

Les porteurs de projet peuvent, par exemple, proposer un projet de commercialisation de plaquettes de bois destinées à alimenter des chaudières en circuit court pour le thème de l’énergie, de dispositifs solidaires de réparation ou de réutilisation d’objets de seconde main pour l’économie circulaire, de restauration de milieux de naturels locaux pour la biodiversité.

Sélection des projets : le rôle des citoyens

La sélection s’organise en plusieurs étapes :

  • le ministère de la Transition écologique et solidaire, l’ADEME et l’Agence française pour la biodiversité analysent l’éligibilité des projets déposés sur la plateforme  ;
  • trois jurys citoyens, un par thématique, composés de représentants du ministère, de l’ADEME et de l’Agence française pour la biodiversité, de personnalités mobilisées dans la transition écologique et solidaire et de citoyens, sélectionnent ensuite les projets selon des critères d’évaluation ;
  • les projets sélectionnés sont soumis au vote de tous les citoyens sur la plateforme.

Ceux ayant reçu le plus de votes bénéficieront d’un accompagnement technique et financier de l’ADEME et de l’Agence française pour la biodiversité.

L’agenda

  • 16 novembre 2017 : lancement de la plateforme Mon projet pour la planète ;
  • du 16 novembre 2017 au 28 février 2018 : dépôt des projets ;
  • début avril 2018 : journée de délibération des trois jurys citoyens pour sélectionner les projets qui seront soumis au vote de tous ;
  • d’avril à mai 2018 : vote ouvert à tous directement sur la plateforme en ligne ;
  • courant mai 2018 : annonce et démarrage des projets lauréats.

* Les services de l’État et les collectivités (communes, conseils départementaux, etc.) ne peuvent pas présenter de projet.

Téléchargez :

Enquête

Enquête publique sur la révision du plan de protection de l’atmosphère en en Île-de-France

En janvier 2016, le Préfet de région et le préfet de police ont lancé la deuxième révision du Plan de protection de l’atmosphère (PPA) d’Île-de-France. Ce plan a pour objectif la reconquête de la qualité de l’air afin de respecter au plus tôt les valeurs limites imposées par l’Union européenne.

Après 18 mois de travail orchestré par la Direction régionale et interdépartementale de l'environnement et de l'énergie (DRIEE), en concertation avec les représentants de tous les secteurs d’activités et les associations, le projet va entrer en phase d’enquête publique entre le lundi 18 septembre 2017 et le mardi 31 octobre 2017 inclus.

Plus d'informations sur l'enquête

Transports

Trois semaines sans ma voiture

Fort du succès du défi « 7 jours sans ma voiture » lancé en 2016, la Ville de Paris et la Direction régionale d’Île-de-France de l’ADEME, en partenariat avec l’association Wimoov, renouvellent cette expérience avec un nouveau challenge : tenir 3 semaines sans prendre sa voiture ou son scooter, du 11 septembre au 1er octobre 2017.

Prêts à tenter l’expérience ? Les inscriptions sont ouvertes !

Plus d’informations sur le défi

Chaleur

Comité technique des Réseaux de chaleur urbain (CT-RCU) – mai 2017

Cette journée organisée avec la Fédération nationale des collectivités concédantes et régies (FNCCR) et la participation de la Région Île-de-France et la Direction régionale et interdépartementale de l'environnement et de l'énergie (DRIEE), a permis de dresser un panorama des outils numériques en développement qui permettront aux acteurs de la filière réseau d'étudier et d'optimiser leurs projets de réseau de chaleur depuis les études de préfaisabilité jusqu'à la conception et l'exploitation des réseaux.

Les objectifs de cette journée étaient de : 

  • faire se rencontrer les acteurs qui travaillent sur les outils numériques liés aux réseaux de chaleur ; 
  • diffuser la connaissance issu des travaux en cours pour faire progresser l'ensemble filière (maître d'ouvrages, exploitants, BE, etc) ; 
  • rappeler les programmes d'aide ADEME existants depuis la recherche jusqu'à la mise en œuvre des projets ; 
  • relancer le Comité technique des réseaux de chaleur francilien pré-existant (notamment depuis 2012 dans le cadre de l'élaboration du Schéma régional climat air énergie [SRCAE] et du suivi des objectifs).

Déchets

Collectivités, comment réussir la mise en oeuvre du tri à la source des biodéchets ?
02/06/2017

L'ADEME publie des recommandations opérationnelles pour les collectivités afin de mettre en oeuvre la généralisation du tri à la source.

Les collectivités représentent une large part des biodéchets produits tant par leurs services que par les ménages. Elles ont accès à toute une palette d'outils pour la mise en oeuvre du tri à la source : gestion de proximité (compostage domestique, partagé en pied d'immeubles ou à l'échelle d'un quartier) avec traitement in situ, collectes séparées (en porte à porte ou en apport volontaire) avec traitement centralisé (compostage industriel, méthanisation)

Gaspillage alimentaire : « Ca suffit le gâchis ! »

Encourager les particuliers, entreprises et collectivités à adopter les bons gestes lors de l’achat, la préparation et la consommation des aliments, c’est le but de la campagne « Ça suffit le gâchis ». Lancée le 26 mai 2016 par l’ADEME et le ministère de l’Environnement, cette campagne nationale de sensibilisation sera déclinée à la télévision, la radio et sur le web.

► Découvrez le site de la campagne « Ça suffit le gâchis »

► Consultez le dossier de presse de l'étude « Pertes et gaspillages alimentaires : l’état des lieux et leur gestion par étapes de la chaîne alimentaire »

► Consulter le site Mieux manger, moins gaspiller, moins polluer

Candidature

Candidatez à la Promotion des acteurs du Paris durable 2017 !

Pour la 5e année consécutive, Paris invite toutes les structures parisiennes qui portent une action en faveur du climat, de l’économie circulaire, de l’environnement et du développement durable à candidater à la Promotion des acteurs du Paris durable.

Entreprises, associations, collectifs d’habitants : tous sont appelés à candidater entre le 27 février et le 27 mars 2017, pour promouvoir leurs initiatives, qu’il s’agisse d’une braderie organisée entre voisins, d’ateliers de cuisine à partir d’invendus alimentaires, d’un service de livraison à vélo de plats locaux de saison, d’une copropriété qui se lance dans l’agriculture, d’une entreprise qui accompagne ses salariés dans l’adoption de pratiques responsables…

« Du Paris d’aujourd’hui au Paris de demain, la Promotion des acteurs du Paris durable contribue à faire de Paris une ville sobre en énergie, adaptée aux dérèglements climatiques » souligne Célia Blauel, adjointe à la Maire de Paris en charge de l’environnement, de l’eau et du plan climat. « L’objectif est de donner de la visibilité à ces acteurs d’avenir afin de diffuser leur exemple et d’inciter les Parisiens à les suivre et à reproduire leurs actions ».

Dix porteurs de projets seront retenus en mai par un jury composé d’élus parisiens, d’experts des questions environnementales, du monde associatif, de la sphère entrepreneuriale, de membres du Conseil Parisien de la Jeunesse, de référents développement durable de la Mairie de Paris ainsi que d’Acteurs promus en 2016.

Ces acteurs innovants bénéficieront d’une importante visibilité, leurs actions seront mises en avant sous la bannière « Parisiens pour le climat ». Une soirée de clôture sera organisée en juin pour soutenir et présenter ces initiatives locales aux Parisiens.

Si vous portez une action environnementale, locale et déjà lancée à Paris, préparez-vous à candidater en ligne pour tenter de faire partie des lauréats 2017 ! 

► Pour candidater, rendez-vous d’ici le 27 mars 2017 sur le site dédié.

Évènement

Lancement de la démarche Bâtiments durables franciliens (BDF)

Le 9 mars 2017, Ekopolis lance la démarche Bâtiments durables franciliens (BDF) en partenariat notamment avec la Direction régionale Île-de-France de l’ADEME. Ce dispositif collaboratif, souple et contextualisé entend servir activement le secteur du bâtiment pour accélérer la transition écologique et énergétique.

La démarche BDF consiste à accompagner et évaluer des opérations de construction et de réhabilitation durables en Île-de-France. Elle est un espace d’échanges et d’apprentissage. L’accompagnement est assuré par un acteur de l’opération formé à la démarche BDF.  L’évaluation est réalisée à 3 étapes du projet : en conception, en chantier et deux ans après la livraison. Elle s’appuie sur un référentiel, les propositions de l’accompagnateur et les recommandations d’une commission interprofessionnelle, publique et libre d’accès. Le retour d’expérience bénéficie aux acteurs de l’opération et plus largement au territoire.

La démarche BDF s’adresse aux maîtres d’ouvrage et aux équipes de maîtrise d’œuvre qui souhaitent construire ou réhabiliter durable.  Elle est ouverte à tous les acteurs intéressés à développer collectivement leurs connaissances et leurs savoir-faire.

Une matinée de présentation de la démarche BDF aura lieu le jeudi 9 mars 2017, à la Halle Pajol, Paris 18.

Inscrivez-vous en ligne pour participer gratuitement à l’évènement

Partenariat

Promotion 2016 des Acteurs du Paris durable

La Ville de Paris a dévoilée le 18 mai 2016, les 10 lauréats retenus de la 4e édition de la Promotion du Paris durable.

L'objectif est de donner des idées aux Parisiens pour préserver le climat et transformer Paris en capitale éco-exemplaire.

Téléchargez le communiqué de presse (PDF - 228.3Ko)

Bonnes pratiques

Nouveau portail des bonnes pratiques

Ce portail présente les bonnes pratiques en matière d’efficacité énergétique, d’énergies renouvelables, de prévention et de gestion des déchets et de développement durable en Île-de-France !

Un certain nombre d'opérations exemplaires menées en Île-de-France et financées par l'ADEME peuvent y être géolocalisées.
Chaque opération citée fait l'objet d'une fiche synthétique sur les enseignements et les résultats obtenus en matière de gains environnementaux et économiques.
À travers une description de la démarche entreprise et des coûts associés, ces fiches facilitent le partage d'expériences pour promouvoir ces bonnes pratiques !

Cet outil sera enrichi à chaque phase de finalisation d'opérations exemplaires.

Rénovation énergétique

Bénéficiez d’aides financières publiques et de conseils gratuits pour rénover votre logement

Vous souhaitez entreprendre des travaux de rénovation énergétique dans votre logement ? Vous pouvez bénéficier :

  • d’un cumul de l’éco-prêt à taux 0 et du Crédit d’impôt (nouvelle mesure du dispositif d’aides financières aux particuliers) ;
  • de l’accompagnement d’un Conseiller Rénovation Info Service.

Pour en savoir plus appelez, le 0 808 800 700 (service gratuit + prix d’un appel), ou rendez-vous sur renovation-info-service.gouv.fr.

0 808 800 700, service gratuit + prix d'un appel

Retrouvez cette campagne de l’ADEME et du Ministère de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer en radio sur le web et dans la presse.

Pour en savoir plus sur les aides financières 2016 à la rénovation énergétique, téléchargez notre guide.