Presse

23 avril 2020

L'ADEME Île-de-France aux côtés des porteurs de projets franciliens dans le cadre de l'urgence sanitaire

Les calendriers des Appels à projets (AAP) en cours sont adaptés et les aides sont assurées à distance dans le contexte de la crise sanitaire.

Durant toute la période de confinement, les équipes de l’ADEME Île-de-France restent mobilisées pour assurer une continuité de leurs missions par les moyens de communication dématérialisés.

28 février 2020
Mots clés :

L’ADEME Île-de-France poursuit son programme d’expérimentation de l’approche systémique de la transition écologique, en lançant l’AMI « Vers une innovation low-tech en Île-de-France »

Depuis des décennies, de nombreuses réflexions sont menées sur les technologies dites « durables » et accessibles à tous. Dans une optique de durabilité, les innovations « low-tech », par opposition au « tout high-tech », sont une démarche visant à questionner nos besoins réels et développer des démarches les moins intensives et complexes en technologie. Pour accompagner les entreprises et les territoires franciliens à s’inscrire dans cette dynamique et à créer leur récits sur l’innovation « low-tech », l’ADEME Île-de-France lance l’Appel à manifestation d'intérêt (AMI) « Vers une innovation low-tech en Île-de-France ». Un budget global de 500 000 euros sera consacré pour 2020.

21 février 2020
Mots clés :

L’ADEME Île-de-France lance un appel à manifestation d’intérêt : expérimentation d’une démarche transversale via les programmes Cit’ergie et Économie circulaire (AMI CITEC)

Afin d’atteindre les objectifs inscrits dans la loi du 8 novembre 2019, relative à l’énergie et au climat qui inscrit « l’urgence écologique et climatique » au Code de l’environnement, l’ADEME Île-de-France propose aux territoires franciliens la mise en œuvre d’une démarche transversale croisant les thématiques énergie et économie circulaire. Les territoires sont des acteurs incontournables de la Transition énergétique et écologique (TEE) et c’est à ce titre que l’ADEME Île-de-France leur propose d’expérimenter cette démarche transversale via le couplage de deux programmes : le programme Cit’ergie et le Programme économie circulaire (PEC).

13 février 2020

Charte Objectif CO2 : 37 entreprises de la région Île-de-France s’engagent dans le programme d’Engagements Volontaires pour l’Environnement (EVE)

L’ADEME et la Direction régionale et interdépartementale de l’équipement et de l’aménagement d’Île-de-France (DRIEA) ont remis officiellement leurs chartes Objectifs CO2 à 37 entreprises de transport routier implantées dans les 8 départements de la région Île-de-France. Ces entreprises s’engagent ainsi dans le nouveau programme d’Engagements Volontaires pour l’Environnement qui fédère l’ensemble des parties prenantes de la chaîne logistique autour d’un même objectif : l’accélération des transitions écologique et énergétique de ce secteur stratégique pour l’économie nationale et régionale.

05 février 2020

Présentation et valorisation des lauréats de l’appel à manifestation d’intérêt « Transition écologique et valorisation économique »

Dans le cadre des actions inscrites au Contrat de Plan interrégional État-Régions de la Vallée de la Seine (CPIER VdS) signé en juin 2015, l’État, l’ADEME et les Régions Île-de-France et Normandie s’associent dans la mise en œuvre de l’appel à manifestation d’intérêt « Transition écologique et Valorisation économique » pour soutenir les initiatives innovantes en matière de transition écologique et énergétique. Hier, les 27 lauréats des cinq premières éditions de l’AMI ont présenté les projets retenus et aidés à hauteur de 8,7 M€.

03 décembre 2019
Mots clés :

Le regard de l’ADEME Île-de-France sur le projet de loi visant à une économie circulaire et à lutter contre le gaspillage

Petit-déjeuner de presse de Michel Gioria, directeur régional.

Le contexte mondial d’augmentation de la population et de diminution des ressources et matières premières impose de passer d’une économie linéaire vers une économie circulaire. Si nous ne changeons rien, nous consommerons 183 milliards de tonnes de matières premières dans le monde en 2050 contre 85 milliards de tonnes actuellement. Certaines ressources sont déjà surexploitées, ou en voie d’extinction. Aussi, cette consommation génère une production importante de déchets comme l’illustrent ces chiffres : en France, 4,6 tonnes de déchets (tout confondu, à savoir les Déchets ménagers et assimilés [DMA], les déchets d’entreprises et le BTP) par habitant ont été produites en l’année 2016 par les ménages français (ce qui équivaut à 568 kg/hab/an pour les DMA). Alors que la grande majorité des déchets ont été traités et valorisés, 19,5 millions de tonnes ont été envoyées en décharge. C’est la preuve édifiante qu’une dynamique doit être engagée pour renverser cette tendance. 

Candidats aux élections municipales 2020, comment « verdir » votre programme ?

À quelques mois des élections municipales (les 15 et 22 mars 2020), plusieurs sondages concordent pour montrer que la transition écologique est une préoccupation majeure dans l’opinion publique. De nombreux Français souhaitent que la question environnementale soit une priorité de leur prochain maire, devant le maintien des services publics et la sécurité. Forte de son ancrage territorial, l’ADEME a souhaité partager avec les candidats un panorama de solutions concrètes pour amorcer ou amplifier la transition écologique dans leur programme. En valorisant des expériences éprouvées dans des communes et intercommunalités de différentes tailles, réparties sur l’ensemble du territoire, l’objectif est de prouver aux candidats qu’il est possible d’envisager une ville plus sobre en carbone. Le guide « Demain mon territoire » a été publié la semaine dernière.

21 octobre 2019

L’État soutient l’implantation des sites de gestion des déchets des professionnels du bâtiment

L’un des objectifs du Plan régional de prévention et de gestion des déchets (PRPGD), élaboré par la Région aux côtés de l’État, vise à valoriser 70 % des déchets du BTP. Ce plan reprend les objectifs de l’État en matière d’économie circulaire. Face à ces enjeux, l’ADEME Île-de-France lance un programme de financement ouvert sur 3 ans pour soutenir l’implantation en Île-de-France de déchetteries professionnelles.

19 septembre 2019
Mots clés :

L’ADEME Île-de-France lance la 2e session de l’appel à manifestation d’intérêt « Feuille de route pour la qualité de l’air » en Île-de-France

L’ADEME Île-de-France va accompagner les territoires s’engageant fortement en faveur de la qualité de l’air à hauteur de 3 millions d’euros pour 4 ans via un appel à manifestation d’intérêt.

16 septembre 2019

L’ADEME Île-de-France accompagne les collectivités dans la mise en œuvre du tri à la source des biodéchets

En France, près d’un tiers des ordures ménagères résiduelles sont composées de biodéchets. Pour faire face à ce chiffre grandissant, 125 collectivités ont mis en place une collecte séparée des biodéchets des ménages en 2016, représentant près de 4 millions d’habitants, soit 6 % de la population française.

03 septembre 2019
Mots clés :

L’ADEME Île-de-France lance la 2e session 2019 de son appel à projets « Économie circulaire et déchets en Île-de-France »

Le contexte mondial d’augmentation de la population et de diminution des ressources et matières premières impose de passer d’une économie linéaire vers une économie circulaire. Si nous ne changeons rien, nous consommerons 183 milliards de tonnes de matières premières dans le monde en 2050 contre 85 milliards de tonnes actuellement. Certaines ressources sont déjà surexploitées ou en voie d’extinction. De la même manière, cette consommation génère une production importante de déchets. Ainsi en France, 98 millions de tonnes de déchets ont été produites en 2012 par les ménages et les entreprises (hors déchets du BTP). Alors que la grande majorité des déchets ont été traités et valorisés, 19,5 millions de tonnes ont été envoyées en décharge.

Dans ce contexte, l’ADEME Île-de-France lance la 2e session 2019 de l’appel à projets « Économie circulaire et déchets en Île-de-France ».

11 juillet 2019

L’ADEME et Carbone 4 accompagnent les acteurs du bâtiment dans leur démarche de neutralité carbone d’ici à 2050

Alors que les émissions de Gaz à effet de serre (GES) issues des activités humaines ont massivement augmenté, pouvant entraîner un réchauffement climatique brutal à l’échelle planétaire, la communauté internationale s’est engagée lors de la COP 21 à contenir la hausse de la température moyenne du globe à 2 °C d’ici 2050. En France, la Stratégie nationale bas-carbone, désireuse de revoir à la hausse ses ambitions pour atteindre cet objectif, mise sur une baisse ambitieuse des émissions du secteur du bâtiment.

Consulter l’étude « Neutralité & bâtiment, comment les acteurs du secteur peuvent s’inscrire dans une démarche zéro émission nette » (PDF - 2.03 Mo)

L'ADEME Île-de-France et la Région lancent une nouvelle session des appels à projets chaleur renouvelable

Le territoire francilien dispose de potentiels importants de développement de la chaleur renouvelable et des réseaux de chaleur. Afin d’accompagner la réalisation des opérations les plus pertinentes et de contribuer à la mise en œuvre de la Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) et de la stratégie énergie climat du Conseil régional, la Région et l’ADEME Île-de-France lancent conjointement une session d’appels à projets « chaleur renouvelable ».

14 juin 2019

La Direction régionale de l'ADEME soutient le réemploi en Île-de-France

Face à la production de 400 à 500 kg de déchets ménagers et assimilés par habitant et par an, l’adoption de nouvelles habitudes de consommation est nécessaire pour atteindre les objectifs fixés par la France, dans le cadre de la Feuille de route « Économie circulaire » et par l’Europe, avec le paquet économie circulaire européen. La réparation, le réemploi et la réutilisation des objets en France sont autant de leviers efficaces pour réduire la production de déchets. Ainsi, pour sa 5e édition, l’ADEME Île-de-France est partenaire de La Fête de la Récup’, organisée par les ressourceries et recycleries d’Île-de-France les samedi et dimanche 15 et 16 juin prochains.

12 juin 2019

Deuxième AMI « Santé, environnement et aménagement durable » 12 projets retenus pour améliorer le cadre de vie des Franciliens

Après le succès de la première édition de l’appel à manifestation d’intérêt Santé, environnement et aménagement durable (AMI SEAD), l’Agence régionale de santé Île-de-France et la Direction régionale Île-de-France de l’ADEME poursuivent leur collaboration pour inscrire la santé au cœur des projets d’aménagement du territoire francilien. Le deuxième AMI, lancé le 29 janvier 2019, a tenu toutes ses promesses avec des candidatures pertinentes, diverses et de qualité.