Toute l'actu

12 avril 2021

Évènement de clôture du projet GeoBaPa - Valorisation des terres excavées

Rendez-vous en ligne le 15 avril 2021 pour découvrir les résultats du projet GeoBaPa !

Plus d'informations et inscription en ligne

06 avril 2021

Jérémie Almosni devient directeur régional de l’ADEME Île-de-France

Jérémie Almosni prend la tête de la Direction régionale Île-de-France de l’ADEME à partir du 6 avril 2021.

30 mars 2021

Le plan de relance en Île-de-France

Depuis le début de la pandémie de la COVID 19, le Gouvernement est pleinement mobilisé pour faire face aux conséquences économiques et sociales de la France.

Le 3 septembre 2020, le Premier ministre a présenté le plan « France Relance » pour la refondation économique, sociale et écologique du pays. 100 milliards d’euros ont été débloqués pour 2021/2022, dont 30 milliards d’euros pour la transition écologique. L’objectif est de devenir la première grande économie décarbonée européenne.

Découvrez le détail des mesures du Plan France Relance, dont une partie est opérée par l’ADEME.

S'inscrire au webinaire du 15 avril

Accéder aux replays des webinaires passés
 

22 mars 2021

Plan de relance : Fonds de décarbonation

Dans le cadre du Fonds Décarbonation Industrie du plan de relance, l’ADEME vient de publier de nouveaux appels à projets :

En complément, l’Agence des services et des paiements (ASP) vient compléter les appels à projets de l’ADEME sur les parties efficacité énergétique et décarbonation, pour des projets ayant un CAPEX inférieur à 3 M€.

Plus d’informations sur l’aide en faveur des investissements de décarbonation des outils de production industrielle de l’ASP

Si vous souhaitez vous informer plus en détail sur ces initiatives, des webinaires en partenariat avec l’ATEE sont organisés aux dates suivantes : 

  • 25 mars 2021 de 9 h 30 à 11 h ;
  • 8 avril 2021 de 9 h 30 à 11 h.

Ces webinaires permettront de faire un bilan des appels à projets passés et de présenter plus en détail ceux qui viennent de paraître.

05 mars 2021
Mots clés :

Une programmation tout au long de l'année 2021 pour vous accompagner sur les enjeux de transition écologique de votre territoire

L'ADEME et le PEXE (Réseau des éco-entreprises de France) proposent plusieurs évènements gratuits en 2021 à destination des territoires et donneurs d'ordres.

Le 11 mars : visioconférence de la Première e-vitrine de l'innovation - Bâtiment et économie circulaire.

Le 8 avril : 12e Forum national des éco-entreprises, en présence de Barbara Pompili (ministre de la Transition écologique), Agnès Pannier-Runacher (ministre déléguée chargée de l’industrie) et Arnaud Leroy (président de l’ADEME). Inscription recommandée avant le 16 mars.

Le 4 juin : 3e rencontre Territoires en transition d’Île-de-France. Présentez un projet exemplaire réalisé avec une PME francilienne pour la transition écologique de votre territoire, où venez découvrir des retours d’expérience de projets collaboratifs. Candidatez avant le 12 mars pour proposer votre projet en vous inscrivant à cette rencontre.

Le 9 novembre : 2e e-vitrine sur le thème du plastique et ses alternatives.

Découvrez aussi les solutions environnement/énergie/économie circulaire portées par plus de 450 éco-entreprises de la Région dans l’annuaire des éco-entreprises en Île-de-France.

Pour en savoir plus, contactez Louise Ayné : layne-lafreniere@pexe.fr.

02 mars 2021

Accompagnement d'entreprises franciliennes dans le développement d'une stratégie low-tech adaptée à leur activité

Vous êtes une entreprise francilienne et vous souhaitez :

  • exercer votre activité de manière plus responsable et durable ;
  • avoir un fonctionnement plus résilient en temps de crise, environnementale ou sanitaire ;
  • ou simplement privilégier des technologies simples, bien dimensionnées et réparables à des produits toujours plus complexes et fragiles ?

Les stratégies « low-tech » visent à réduire l’intensité et la complexité technologique de l’outil de production de biens ou de services en privilégiant des technologies simples, robustes, résilientes, facilement réparables et accessibles à tous.

De plus en plus déployées pour des usages domestiques, les low-tech sont peu présentes dans les entreprises. Goodwill-management, avec le soutien de l’ADEME, veut donc trouver la façon de les faire entrer en entreprise et de les industrialiser.

Pour cela, Goodwill-management propose d’accompagner des entreprises franciliennes dans le développement d’une stratégie low-tech adaptée à leur activité. Cet accompagnement inclura une étude de faisabilité des solutions identifiées et le calcul de leurs impacts économique, social et environnemental. Le programme durera 6 mois, entre novembre 2020 et avril 2021.

Il reste encore quelques places pour candidater.

Candidater à l’accompagnement par Goodwill-management

En cas de problème lors de l’inscription, n’hésitez pas à nous contacter : ADEMEIDF-Low-tech@goodwill-management.com.

02 mars 2021

Appel à manifestation d’intérêt « Expérimentation d’une démarche transversale »

L’ADEME Île-de-France lance le 3e Appel à manifestation d’intérêt (AMI) à destination des Établissements publics territoriaux (EPT) et Établissements publics de coopération intercommunale (ECPI) franciliens, croisant énergie, climat et économie circulaire afin d’accélérer la transition des territoires.

Excellence, objectivité, souplesse, consistance en sont les piliers.

Date limite de dépôt des candidatures : 5 avril 2021 à 12 h.

Plus d’informations sur l’AMI

03 février 2021

Un fonds pour soutenir la reconversion des friches

En réutilisant des sols laissés à l’abandon, pour développer des projets d’aménagement urbains ou de relocalisation d’activités, la reconversion des friches permet d’éviter l’utilisation de terrains naturels ou agricoles. Elle participe ainsi à l’objectif de zéro artificialisation nette des sols à l’horizon 2030, affiché par le gouvernement en juillet 2018, dans le cadre du Plan Biodiversité. En créant, dans le cadre du Plan de Relance, un fonds Friches doté de 300 millions d’euros, les pouvoirs publics donnent aux acteurs de vrais moyens pour s’engager dans cette voie.

« Les friches représentent un important gisement. Elles doivent être regardées comme autant d’opportunités pour optimiser les usages possibles des sols et limiter le gaspillage du foncier », estime Séverine Cohuet, chef de projets Sites et Sols pollués à la Direction régionale Île-de-France de l’ADEME. En témoigne le réaménagement du parc Diderot à Pantin. Lauréat de l’appel à projets 2020 de l’ADEME Île-de-France « Aides aux travaux de reconversion de friches urbaines polluées », ce projet porté par la Ville de Pantin a permis de recréer un réel espace de loisirs et de nature pour les populations du quartier avec notamment l’aménagement d’un jardin, d’un plan d’eau, véritable îlot de fraîcheur nécessaire et, d’une butte de jeux. La subvention de l’État à travers l’ADEME Île-de-France porte sur un volet du projet, la dépollution d’un site anciennement exploité par la Compagnie parisienne des asphaltes et sur lequel seront construits deux terrains de sport.

Des coûts de dépollution élevés

Mais les coûts de réhabilitation de sites sont généralement très élevés et ne peuvent pas toujours être supportés par les porteurs de projets seuls. C’est pour répondre à ce besoin que les pouvoirs publics ont créé un fonds Friches, en septembre 2020 dans le cadre du Plan de relance. Doté de 300 millions d’euros pour 2021 et 2022, il financera la transformation de foncier déjà artificialisé.

Une première enveloppe de 259 millions sous la responsabilité de la Direction générale de l’aménagement, du logement et de la nature (DGALN) sera consacrée au recyclage foncier pour des projets d’aménagement urbain, de revitalisation des cœurs de ville et de périphérie urbaine. En Île-de-France, la Direction régionale et interdépartementale de l’équipement et de l’aménagement (DRIEA) est en charge de l’organisation de ce fonds sur le territoire avec un budget de 32,8 millions d’euros.
Une seconde enveloppe de 40 millions au niveau national sera directement gérée par l’ADEME pour la dépollution des friches polluées issues d’anciens sites industriels ICPE (Installations classées pour la protection de l’environnement) ou sites miniers.

Des moyens multipliés par dix

L’Agence était déjà engagée depuis 2010 dans la reconversion de friches polluées, avec un budget moyen de 3 à 4 millions d’euros par an au niveau national. Le fonds Friches multiplie ses moyens par dix. Ce qui va permettre de renforcer son champ d’action. En témoignent les nouveautés de l’appel à projets, lancé en novembre 2020 : l’appel est également ouvert aux études préalables pour l’édition 2021, « ce qui permettra de rendre mature des projets, qui pourront ensuite candidater au volet travaux de l’AAP de 2022 », selon Séverine Cohuet. Sont éligibles tous types de travaux de dépollution (sols et/ou eaux souterraines) et en complément les travaux de déconstruction et de désamiantage des bâtis… Enfin le plafond de financement des travaux de dépollution de 1,5 million d’euros est supprimé.

Les appels à projets en cours

Appel à projets de la DRIEA (clôture le 1er mars 2021)

Appel à projets de l’ADEME (clôture le 25 février 2021)

Appel à projets de la Région Île-de-France (clôture le 8 mars 2021)

Indicateurs

120 sites, dont 19 en Île-de-France, ont été reconvertis depuis 2010 en bénéficiant du dispositif d’aide aux travaux de dépollution pour la reconversion de friches polluées de l’ADEME.

12 janvier 2021

Participez à la 6e édition du Prix Action pour la planète du 16 novembre 2020 au 17 janvier 2021

Le prix action pour la planète récompense la créativité des Essonniens en matière de développement durable.

Il valorise les actions menées en faveur de la transition énergie-climat, en matière d’amélioration de l’environnement et du cadre de vie, de consommation responsable, ainsi que de vivre ensemble, de solidarité, de liens intergénérationnels, afin de donner à d’autres l’envie d’agir.

Déposer votre candidature et accéder aux informations (règlement)

Consulter les appels à projets de l’ADEME

Consulter les actualités presse de l’ADEME en Île-de-France

12 janvier 2021

Appel à candidatures Thèses ADEME, édition 2021

Le programme Thèses est un outil d’intervention pour mettre en œuvre la stratégie Recherche de l’ADEME, qui vise à encourager les recherches accompagnant la transition énergétique et écologique dans un contexte de changement climatique en vue de préparer et de soutenir les actions opérationnelles de l’Agence. Ce programme n’a pas vocation à financer des travaux de thèse en recherche fondamentale.

Date limite de candidature : 31 mars 2021 à 17 heures.

Consulter l'appel à candidatures Thèses ADEME

Contacter l’ADEME

Déposer un dossier

08 janvier 2021

La restitution d’une démarche prospective co-construite avec les acteurs de la Vallée de la Seine

Vous avez été associés à la démarche de réflexion prospective Seine visions 2040, portée par les Agences d’urbanisme de la Vallée en lien avec l’État et les Régions Île-de-France et Normandie dans le cadre du Contrat de plan interrégional État-Régions (CPIER) 2015-2020.

En attendant la tenue prochaine de la Rencontre des Agences en mars 2021, nous vous proposons de partager d’ores et déjà le fruit de la démarche au travers de la lecture de l’ouvrage !

Quelle(s) Vallée(s) de la Seine en 2040 ? Enjeux et défis d’un territoire d’ambition, 30 cartes pour comprendre

Consulter les cartographies

07 janvier 2021
Mots clés :

Fonds Air-bois Île-de-France

Et si vous commenciez l’année en changeant votre chauffage au bois ?

L’ADEME Île-de-France lance sa campagne « Un air un poële plus pur » pour inciter les Franciliens à changer leur chauffage au bois en 2021.

Plus d’informations sur le Fonds Air-Bois Île-de-France

À Noël, les Franciliens préfèrent les bûches…

20 novembre 2020
Mots clés :

HopHopFood

Éviter le gaspillage alimentaire avec l’application digitale : dons entre particuliers, dons d’invendus des commerces aux particuliers (ici Intermarché à Vincennes), pour éviter d’une part le gaspillage alimentaire et donner, d’autre part, davantage de nourriture gratuite aux personnes en précarité. L’ADEME Île-de-France a accompagné et soutenu ce projet.

Revoir le reportage 7 à 8 Life du 15 novembre sur TF1

05 octobre 2020
Mots clés :

Reconquérir la qualité de l’air : un défi collectif

Pour faire face à l’urgence sanitaire, l’État à travers l’ADEME Île-de-France a entrepris en 2019 d’accélérer son soutien aux actions territoriales en faveur d’une meilleure qualité de l’air identifiées dans la feuille de route qualité de l’air État-Région-Collectivités locales, grâce à un Appel à manifestation d’intérêt (AMI) dont la 4e session s’ouvre à l’automne.

Avec des seuils d’alerte aux oxydes d’azote, aux particules et à l’ozone fréquemment atteints, l’Île-de-France fait partie des zones sous surveillance en matière de qualité de l’air extérieur même si la situation s’améliore petit à petit. Aujourd’hui grâce à cet AMI co-construit avec l’État, l’ADEME Île-de-France souhaite contribuer à amplifier les efforts de tous les acteurs de terrain.

Consulter la feuille de route pour la qualité de l’air en Île-de-France