Toute l'actu

08 novembre 2019

Découvrez les résultats de l'évaluation du programme « Qualité de l'air »

Lancé en mars 2018 en partenariat avec la Ville de Paris, Airparif, l’ADEME Île-de-France et la Caisse des Dépôts Île-de-France, le programme d’Urban Lab a pour objectif d’expérimenter la mise en œuvre de projets concrets d’amélioration de la qualité de l’air extérieur et intérieur, innovants et viables économiquement.

Sur la cinquantaine de candidatures reçues, 10 ont été sélectionnées, émanant de start-up, PME et grand groupe et traitant de mesure, de dépollution et de réduction à la source. Elles ont été accompagnées pendant 18 mois dans leur déploiement par l’Urban Lab.

La synthèse du programme d’expérimentation « Améliorer la qualité de l’air » présente les résultats de l’évaluation qui a été faite de ces 10 projets. Vous y trouverez :

  • une fiche sur chaque projet, présentant la solution testée, le déroulement de l’expérimentation et les principaux résultats obtenus, qui sont encourageants ;
  • des enseignements pragmatiques sur les facteurs-clés de succès et d’échecs partagés des projets, qui mettent notamment en exergue les nombreux prérequis, organisationnels, techniques ou de sensibilisation des parties prenantes, au déploiement de projets de qualité de l’air ;
  • huit propositions d’actions pour contribuer à la nécessaire montée en maturité du marché de la qualité de l’air, côté offre comme demande, afin de favoriser l’émergence de solutions pour une amélioration durable de la qualité de l’air.

Consulter la synthèse

25 septembre 2019
Mots clés :

Transition écologique, l’Île-de-France en action : hors-série n° 23 du Journal du Grand Paris réalisé avec l’ADEME Île-de-France

Réduction de 40 % des émissions de gaz à effet de serre et de 20 % de la consommation d’énergie finale d’ici à 2030 : la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte de 2015 a fixé les objectifs pour la France. Pour les atteindre, la mobilisation doit être générale. En Île-de-France, le conseil régional, les services de l’État, la métropole du Grand Paris et bien d’autres institutions publiques se mobilisent en ce sens.

Avec les Plans climat air énergie, les collectivités locales disposent de leviers importants pour agir de manière globale en la matière. Les bâtiments et les transports étant les deux secteurs les plus émetteurs de CO2, elles se doivent de convertir les pratiques aux nouveaux enjeux. En matière d’aménagement, les marchés publics sont le reflet des nouvelles exigences et le futur village olympique doit d’ailleurs faire figure de démonstrateur de la construction adaptée au défi climatique. S’agissant de la mobilité, la zone à faibles émissions mise en place depuis le 1er juillet sur une partie du territoire de la métropole du Grand Paris enclenche un premier pas vers l’exclusion des véhicules les plus polluants.

Ce hors-série réalisé en partenariat avec l’ADEME Île-de-France présente un panel d’acteurs et d’initiatives dans le domaine de l’aménagement, de la construction, de la mobilité et de l’agriculture. De la rénovation des bâtiments au développement du vélo, de la méthanisation à l’économie circulaire.

Commander le numéro

19 septembre 2019

Programme AVELO, 8 lauréats en Île-de-France

Le plan « Vélo et mobilités actives » présenté par le Gouvernement en septembre, fixe l’objectif de tripler la part déplacements du quotidien à vélo d’ici 2024, en passant de 3 à 9 %. Le projet de loi d’orientation des mobilités présenté par Élisabeth Borne, ministre chargée des Transports, et en cours d’examen à l’Assemblée nationale, traduit cette ambition à travers de nombreuses dispositions concrètes pour favoriser l’usage du vélo. Afin d’accompagner les territoires dans cette transition vers une mobilité quotidienne plus active, le ministère de la Transition écologique et solidaire et l’ADEME ont lancé en septembre 2018 un appel à projets « Vélo et territoires ». En Île-de-France, 8 territoires ont été sélectionnés.

L’objectif est de permettre aux territoires d’anticiper le déploiement du plan vélo en soutenant la définition, l’expérimentation et l’animation de leur politique cyclable.

Afin de répondre à l’engouement des 227 collectivités lauréates de l’AAP « Vélo et territoires » en France, l’ADEME a créé le programme de Certificats d’économies d’énergie (CEE) AVELO pour accompagner les territoires lauréats dans la définition, l’expérimentation et l’animation de leurs politiques cyclables pour développer l’usage du vélo comme mode de déplacement au quotidien.

Le programme AVELO en vidéo

Plus d'informations sur le programme AVELO

Suivre l’actualité mobilité de l’ADEME Île-de-France

13 septembre 2019
Mots clés :

2e session de l’AMI « Feuille de route pour la qualité de l’air »

L’ADEME Île-de-France lance la 2e session de l’Appel à manifestation d’intérêt (AMI) « Feuille de route pour la qualité de l’air ». Cet AMI a pour objectif d’accompagner les collectivités franciliennes de niveau infrarégional afin de mettre en place des actions structurantes en faveur de la réduction des émissions de polluants atmosphériques, pour réduire l’exposition de leur population à un air pollué ou pour communiquer, informer et sensibiliser en faveur de pratiques moins émettrices de polluants atmosphériques.

En Île-de-France, c’est un montant de 3 millions d’euros maximum pour 4 ans qui sera attribué dans le cadre de cet appel à manifestation d’intérêt, pour l’ensemble des collectivités infrarégionales d’Île-de-France et en priorité pour les collectivités franciliennes situées sur la zone sensible pour la qualité de l’air.

L’AMI couvre trois volets thématiques :

  • développement des mobilités actives et réduction des émissions du trafic routier et du trafic fluvial ;
  • réduction des émissions du chauffage au bois et développement d’alternatives à faible émission ;
  • prise en compte de la qualité de l’air dans les opérations d’urbanisme/architecture.

Cet appel à manifestation d’intérêt est à destination :

  • de l’ensemble des collectivités d’Île-de-France infrarégionales et en priorité des collectivités franciliennes situées sur la zone sensible ;
  • des Sociétés publiques locales (SPL) ;
  • des Sociétés d’économie mixte (SEM) ;
  • des têtes de réseaux d’associations justifiant d’une lettre de recommandation ou de soutien de la collectivité ;
  • des collectifs citoyens (avec statut juridique associatif) justifiant d’une lettre de recommandation ou de soutien de la collectivité.

Les porteurs de projets sont vivement invités à prendre contact avec la Direction régionale Île-de-France de l’ADEME en amont du dépôt de leur projet.

Date limite de candidature : 14 novembre 2019 à 17 heures.

Plus d’informations sur l’appel à manifestation d’intérêt

La Fondation d’Entreprise ORCOM lance un appel à projets « Développement durable & jeunesse »

La Fondation d’Entreprise ORCOM soutient des projets innovants portés par des jeunes ou réalisés en leur faveur, avec la volonté de contribuer à leur aboutissement. Dans le cadre de cette dynamique, la Fondation d’Entreprise ORCOM souhaite apporter son soutien à toute initiative et projet visant à développer des actions concrètes, exemplaires et innovantes en matière de développement durable (biodiversité, mobilité, énergie, économie circulaire…).

Vous représentez un organisme sans but lucratif, une startup, un établissement d’enseignement supérieur et de recherche, votre siège social est localisé dans une des régions d’implantation d’ORCOM et vous avez un projet en faveur de l’écologie impliquant des jeunes, n’hésitez pas à proposer votre candidature.

L’appel à projets « Développement durable & jeunesse » est ouvert du 2 septembre au 31 décembre 2019.

Depuis sa création en 2016, la Fondation d’Entreprise ORCOM a déjà accompagné de nombreux projets.

Pour plus d’informations, contactez Sylvain Garnier, coordinateur de la Fondation d’Entreprise ORCOM, tél. : 02 38 77 76 75.

Concours I-Nov, PME participez au webinaire

Le concours d’innovation i-Nov soutient les projets des PME et favorise l’émergence accélérée des entreprises leaders dans leur domaine.

La vague 4 du concours d’innovation i-Nov, exclusivement ouverte aux PME, couvre les thématiques suivantes opérées par l’ADEME :

  • Ville en transition ;
  • Adaptation au changement climatique ;
  • Performance environnementale des bâtiments ;
  • Économie circulaire.

L’appel à projets du concours d’innovation i-Nov sera présenté le jeudi 5 septembre 2019 à l’occasion d’un webinaire. Vous pourrez poser vos questions en direct aux intervenants du Pôle Financement et Programmation des Investissements d’Avenir de la Direction Entreprises et transitions industrielles (DETI) de l’ADEME.

Quelques places sont encore disponibles pour ce webinaire.

À noter, clôture de l’appel à projets le 8 octobre 2019 à 12 heures.

Consulter l’appel à projets

Inscription

PIA, trois nouveaux appels à projets Démonstrateurs et territoires d’innovation de grande ambition

L’État lance trois nouveaux appels à projets dédiés aux entreprises innovantes, dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir (PIA) opéré par l’ADEME :

Ces opportunités de financement courent jusqu’au 20 janvier 2020 à 15 heures. Elles concernent les projets à forte valeur ajoutée pour l’environnement, qu’ils soient monopartenaires ou collaboratifs, avec une coordination assurée par une entreprise et un budget total du projet supérieur à 2 millions d’euros.

Des webinaires sont organisés par l’ADEME pour présenter ces appels à projets et le dispositif du Programme d’Investissements d’Avenir opéré par l’Agence. Les entreprises intéressées et leurs relais peuvent s’inscrire aux dates suivantes :

  • mardi 10 septembre 2019 de 11 h à 12 h 30 ;
  • mardi 17 septembre 2019, de 14 h à 15 h 30.

Consulter le communiqué de presse du 1er août 2019

Consulter l’invitation aux webinaires

Consulter tous les appels à projets de l’ADEME

 

12 juillet 2019
Mots clés :

Le réseau d’échange de chaleur et de froid de Paris-Saclay : un modèle innovant au service de la transition énergétique

Le lundi 24 juin 2019, le réseau d’échange de chaleur et de froid à basse température de Paris-Saclay a été inauguré sur le campus urbain par François de Rugy, ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire. Financé par l’ADEME Île-de-France ce réseau intelligent utilise la géothermie profonde et contribue à faire de Paris-Saclay un territoire à énergie positive.

Premier réseau de 5e génération de France, il s’appuie sur la plus grande boucle de distribution tempérée, alimentée par la chaleur géothermique de la nappe de l’Albien puisée à 700 m de profondeur. Ce réseau permettra d’irriguer les 2,146 millions de m² du campus urbain avec une majorité d’énergies renouvelables et de récupération, pour une économie de 6 100 tonnes de CO2 par an.

La mise en œuvre de ce nouveau modèle énergétique s’inscrit dans la stratégie d’aménagement durable de l’Établissement public d’aménagement (EPA) Paris-Saclay. Elle participe également à la construction d’un éco-territoire innovant, où la valorisation des énergies locales et renouvelables est portée par un système de gestion intelligent aux nombreux avantages.

Plus d’informations sur le réseau d’échange de chaleur et de froid de Paris-Saclay

Concours i-Nov : une nouvelle vague d’appel à projets pour les PME !

Le concours d’innovation i-Nov, dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir, distingue des projets d’innovation de PME au potentiel particulièrement fort pour l’économie française. Il permet de cofinancer des projets de recherche, développement et innovation, dont les coûts totaux se situent entre 600 000 et 5 millions d’euros, et de contribuer à l’accélération de solutions et technologies innovantes favorisant notamment la transition écologique et énergétique.

Entreprises, déposez vos projets autour des thématiques* portées par l’ADEME :

  • ville en transition ;
  • adaptation au changement climatique ;
  • performance environnementale des bâtiments ;
  • économie circulaire.

* d’autres thématiques sont portées par Bpifrance et FranceAgriMer

S’ajoute à cette liste la thématique exceptionnelle « Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024 » organisée en collaboration et à destination du comité d’organisation des Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024. Elle a pour objectif d’illustrer le potentiel d’innovation national lors de cet événement à forte visibilité internationale et d’accélérer le développement des start-up et PME qui pourraient y voir une opportunité pour démontrer leurs produits et services innovants.

Date de clôture du concours : 8 octobre 2019 à 12 heures.

Consulter le texte de l’appel à projets du concours d’innovation i-Nov Vague 4 et déposer un dossier

Consulter le communiqué de presse du lancement du concours d’innovation i-Nov Vague 4 (PDF - 139 Ko)

08 juillet 2019

La neutralité carbone dans le secteur du bâtiment, comment y parvenir ?

Retrouver l’équilibre perdu — la neutralité carbone à l’échelle mondiale — en réduisant urgemment et fortement nos émissions de Gaz à effet de serre (GES) tout en développant les puits de carbone constitue le grand défi de notre siècle.
Le bâtiment, deuxième secteur le plus émetteur de GES en France, a un rôle central à jouer dans l’atteinte de l’objectif de neutralité carbone de la France en 2050.

Comment les acteurs du bâtiment, forts de leurs compétences variées, de leur propension à l’innovation et de leurs interférences multiples avec la vie des occupants d’un bâtiment, peuvent-ils contribuer à cet objectif national de neutralité carbone ?

Les orientations nationales et réglementaires ainsi que les diverses initiatives ont conduit l’ADEME en lien avec Carbone 4 à lancer une étude qui s’adresse spécifiquement aux acteurs du bâtiment afin de :

  • proposer un langage commun et une définition partagée et rigoureuse de la neutralité carbone ;
  • réaliser une analyse qui s’appuie sur un état des lieux et des tendances afin de sensibiliser et d’accompagner les acteurs dans une dynamique de neutralité carbone à l’horizon 2050 ;
  • susciter l’émergence de nouvelles initiatives fondées sur la solidarité et la collaboration.
04 juillet 2019

La synthèse d'activité 2018 de l'ADEME Île-de-France est parue

En 2018, l’ADEME a soutenu plus de 200 projets de transition écologique en Île-de-France, dont certains avec le Conseil régional. Faire émerger de nouveaux modèles économiques permettant aux entreprises de s’adapter à une économie circulaire est une des missions essentielles de l’ADEME. Le changement de comportement de chacun est un puissant moteur de transformation.

Feuilleter la synthèse d'activité en ligne

24 juin 2019

Appel à manifestation d'intérêt « Technologies robotiques et numériques pour le trie des déchets »

Cet Appel à manifestation d’intérêt (AMI) vise à identifier les solutions robotiques et numériques ayant un niveau de maturité technologique suffisamment élevé (proche de TRL 5, cf. annexe 3) pour pouvoir être expérimentées en environnement opérationnel avant la fin de l’année 2019 et portées à TRL 8 au plus tard fin 2021.

L’objectif est ainsi de déployer des solutions expérimentales en conditions réelles d’utilisation via la mise en place de prototypes, de démonstrateurs ou d’installations pilotes en environnements opérationnels.

Les initiatives sélectionnées pourront bénéficier d’un accompagnement pour :

  • monter des consortia opérationnels (opérateurs gestionnaires de déchets gestionnaires de centres de tri, Établissements publics de coopération intercommunale [EPCI], collectivités, équipementiers, financeurs…) pour ces expérimentations et la préparation de l’industrialisation des solutions retenues et validées ;
  • solliciter des aides publiques pour cofinancer les projets.

 ► Plus d’informations sur l’AMI (PDF - 338 ko)

Date limite de dépôt des dossiers : 8 juillet 2019 à 12 heures.

Plan régional de prévention et de gestion des déchets : participez à l'enquête publique !

Produire moins de déchets et mieux les valoriser sont des défis quotidiens des Franciliens. Pour agir efficacement, la Région Île-de-France a élaboré un Plan régional de prévention et de gestion des déchets (PRPGD). Du 18 juin au 18 juillet, informez-vous sur le projet et donnez votre avis.

Le Plan régional de prévention et de gestion des déchets (PRGPD), qu'est-ce que c'est ?

Le PRPGD est un document de planification stratégique qui coordonne à l’échelle régionale l’ensemble des actions de prévention et de gestion des déchets menées par tous les acteurs du territoire (collectivités, entreprises, éco-organismes, habitants…).

La PRPGD, un document de référence en Île-de-France

À travers l'élaboration PRPGD, la Région Île-de-France définit des objectifs et des actions à mener, pour réduire les déchets et augmenter leur valorisation, projet partagé avec les acteurs franciliens et tenant compte des spécificités du territoire.

Cette enquête publique se déroulera du 18 juin au 18 juillet 2019 inclus.

L’affichage légal est fait dans 52 lieux dont 26 ont été désignés lieux d’enquête et de permanence des commissaires-enquêteurs.

Il est également possible de consulter le dossier et donner son avis en ligne.

Télécharger l'affiche (PDF - 984.97 Ko)

Plus d’informations sur le PRPDG

24 juin 2019

Candidatez aux Trophées de la bioéconomie 2019-2020

Ce concours, organisé par le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, récompense des projets de filière qui proposent de valoriser des bioressources en substitution aux ressources fossiles.
Les projets doivent s’inscrire dans l’une des 3 catégories suivantes : biomatériaux, chimie biosourcée, bioénergies.

Les projets doivent offrir des débouchés innovants, non alimentaires, aux bioressources. Les solutions biosourcées proposées doivent être abouties. Les projets doivent favoriser la structuration de filière, en intégrant l’ensemble des étapes de l’amont à l’aval. Ils doivent être ancrés dans un territoire national. Les projets seront portés par une structure juridique identifiée : collectif ou groupement d’agriculteurs, entreprises, structures fédérant l’amont et l’aval, associations…

Comment candidater ?

Les dossiers de candidature sont à transmettre jusqu'au 15 novembre 2019 :

  • par voie postale au
    SERFOBT
    DRIAAF Île-de-France
    18 avenue Carnot
    94230 Cachan
  • ou par mail auprès du service régional de la forêt et du bois, de la biomasse et des territoires :

Un lauréat sera désigné au sein de chaque région. Les lauréats régionaux concourront alors au niveau national.

Un lauréat national sera désigné pour chacune des catégories biomatériaux, chimie biosourcée et bioénergies. Les lauréats nationaux seront récompensés lors du Salon international de l’Agriculture 2020, qui se déroulera du 22 février au 1er mars 2020.

Le Crédit Agricole, partenaire financier, dote le concours de 20 000 € pour le lauréat national.

Plus d’informations et dossier de candidature

Zone à faibles émissions de la Métropole du Grand Paris : le vrai du faux

Afin de répondre aux interrogations fréquentes des habitants, la Métropole du Grand Paris vient de produire une nouvelle fiche intitulée « Zone à faibles émissions métropolitaine : le vrai du faux (PDF - 54 ko) ». Ce document porte sur les enjeux de qualité de l’air et sanitaires, les aides financières d’accompagnement pour l’achat de véhicules moins polluants et le calendrier de mise en œuvre de la Zone à faible émission (ZFE).

Il vient compléter le site internet riche en informations dédié au projet de Zone à faibles émissions métropolitaine.

La réussite de la mise en œuvre de la ZFE métropolitaine, élément central des actions menées en région Île-de-France pour améliorer la qualité de l’air et réduire l’exposition des populations est particulièrement importante. En effet, L’agence Santé publique France estime à 6 600 le nombre de décès prématurés liés à la pollution atmosphérique sur le périmètre de la Métropole du Grand Paris.

La Métropole du Grand Paris a identifié différents travaux à lancer pour faciliter l’adhésion au projet et anticiper les étapes de mise en œuvre, en particulier :

  • des études de préfiguration pour bien cerner les véhicules et les publics concernés ;
  • des études sur les offres alternatives de mobilité ;
  • des études permettant d’identifier et calibrer les mesures d’accompagnement des publics en situation de précarité économique ;
  • la réalisation d’outils de communication.

Suite à l’appel à projets national Zones à faibles émissions lancé par l’ADEME en juillet 2018 et dont les lauréats ont été annoncés le 16 avril dernier, la Direction régionale Île-de-France de l’ADEME accompagne la Métropole du Grand Paris dans son projet.

Autre lauréat également accompagné par l’ADEME Île-de-France, la communauté d’agglomération de Plaine Commune va s’intéresser plus spécifiquement à caractériser les populations de son territoire impactées par la mise en place de la ZFE afin de déterminer les mesures d’accompagnement les plus adaptées pour les publics en situation de précarité.

Plus d’informations le sujet de la pollution de l’air sur le site national de l’ADEME