ADEME Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie

L'ADEME en Île-de-France

Energies et matières renouvelables

Exemples à suivre

Découvrez ici des exemples et des témoignages d’opérations réalisées sur le territoire par des acteurs privés et/ou publics susceptibles de vous inspirer dans la mise en œuvre de vos projets.

Guide de rédaction d’une fiche Exemples à suivre (EAS) (PDF - 1.6Mo)

► La maquette EAS est disponible sur demande.

Exemples à suivre

Eau chaude sanitaire solaire pour le CHRS l’Équinoxe à Montigny-le-Bretonneux (78)

Le Centre d’hébergement et de réinsertion sociale (CHRS) l’Équinoxe de Montigny-le-Bretonneux accueille et héberge des personnes en difficulté sociale. Dans une démarche globale de protection de l’environnement et d’une politique de rationalisation des coûts de fonctionnement, le CHRS a opté pour une installation de production d’eau chaude à partir du solaire. Grâce à cette installation, 48 % des besoins d’eau chaude sanitaire sont couverts sur l’année, jusqu’à 86 % les mois d’été, et 5 tonnes de CO2 sont évitées par an.
Date de lancement : 2014

Fiche exemple à suivre (PDF - 338.4Ko)

Chaufferie biomasse de l’aéroport Paris-Charles de Gaulle à Roissy-en-France (95)

Dans le cadre de son plan stratégique en matière de développement durable et de responsabilité sociétale, le groupe Aéroports de Paris entend réduire ses émissions de CO2 et se dote d’objectifs d’efficacité énergétique et de déploiement d’énergies renouvelables. La solution d’une chaufferie biomasse permet de répondre à 26 % des besoins de l’aéroport de Paris-Charles de Gaulle et d’éviter 18 000 t/an de CO2.
Date de lancement : 2012

Fiche exemple à suivre (PDF - 264.6Ko)

Production d’eau chaude à partir des eaux usées dans une résidence à Courcouronnes (91)

Équipement d’une résidence de 50 logements avec un système de récupération de la chaleur des eaux usées issues des cuisines et des salles de bains pour produire de l’eau chaude sanitaire. Ce dispositif permet de couvrir 54 % des besoins et d’économiser 138 MWh par an.
Date de lancement : 2009

Fiche exemple à suivre (PDF - 357.6Ko)

Opérations exemplaires

Géothermie sur sondes verticales à Cergy-Pontoise (95)

La société SPIE a confié à la SAS Foncière du Parc la réalisation de son nouveau siège à Cergy-Pontoise. Il s’agit d’un immeuble de bureaux en R+5 sur un niveau de sous-sol, qui comporte 11 400 m² de surface de plancher et des besoins en chauffage et en rafraîchissement. Les installations de type biomasse ou solaire thermique ne répondant que partiellement à la volonté de recourir à des énergies renouvelables, la géothermie a également été étudiée. La solution retenue met ainsi en œuvre une machine thermodynamique de type thermo-frigo-pompe couplée à un réseau de Sondes géothermiques verticales (SGV) qui assure les échanges thermiques avec le terrain..
Date de lancement : 2016

Fiche opération exemplaire (PDF - 536.2Ko)

Géothermie sur nappe à Bois-Colombes (92)

Depuis plusieurs années, la Ville de Bois-Colombes (30 000 habitants) a engagé une politique de renouvellement urbain de grande envergure qui s’accompagne d’un volet environnemental multiforme. C’est dans cette perspective que la Ville a réalisé en 2011 et 2012 deux campagnes d’études sur les énergies renouvelables (biomasse, énergies fatales, etc.). À l’issue de ces études, elle a décidé de recourir à la géothermie sur nappe à faible profondeur pour alimenter en chaleur une école et une maison de la petite enfance.
Date de lancement : 2015

Fiche opération exemplaire (PDF - 510Ko)

Chaufferie bois aux Ulis (91)

La Ville des Ulis (25 000 habitants) s’est dotée dès la fin des années 1960 d’un réseau de chaleur pour assurer le chauffage et l’eau chaude sanitaire de 80 sous-stations représentant 10 000 équivalents logement. Une centrale thermique et un réseau de chauffage urbain ont ainsi été créés avec une alimentation haute température (180 ºC). En 2001, une installation de cogénération de 120 MW a été mise en œuvre, mais la Ville a souhaité à partir de 2013 réorienter ses sources d’énergie au profit d’énergies renouvelables. Profitant du renouvellement de la délégation de son service public de chauffage, elle a lancé la création d’une nouvelle chaufferie biomasse au bois.
Date de lancement : 2015

Fiche opération exemplaire (PDF - 431.4Ko)

Chaufferie bois à Mantes-la-Jolie (78)

La Ville de Mantes-la-Jolie (45 000 habitants) s’est dotée en 1959 d’une centrale thermique et d’un réseau de chaleur urbain pour assurer le chauffage et l’eau chaude sanitaire du quartier du Val Fourré. La chaufferie fonctionne au gaz avec une puissance installée de 110 MW et couvre les besoins de 81 abonnés (7 000 équivalents logements et un hôpital). Dès 2008, la Ville envisage de réorienter ses sources d’énergie au profit des énergies renouvelables. C’est dans cette perspective qu’elle signe un avenant avec la SOMEC, l’entreprise chargée d’exploiter la chaufferie et d’assurer le suivi administratif du réseau, pour construire une nouvelle chaufferie biomasse fonctionnant au bois.
Date de lancement : 2013

Fiche opération exemplaire (PDF - 513.7Ko)

Chaufferie bois et extension du réseau de chaleur à Bondy (93)

Afin d’assurer la gestion du réseau de chaleur construit en 1985, la Ville de Bondy (55 000 habitants) et le bailleur social Bondy Habitat ont créé le Syndicat mixte pour la production et la distribution de chaleur de Bondy (SMPDC). En 2010, le SMPDC met en place une délégation de service public et confie l’exploitation du réseau à la Société thermique de Bondy (STB), une filiale du groupe Coriance. Dans ce cadre, les collectivités demandent à STB d’envisager la construction d’une nouvelle chaufferie et l’extension du réseau de chaleur. Au final, la solution retenue consiste à construire une chaufferie biomasse fonctionnant au bois et d’étendre le réseau pour qu’il atteigne 3 kilomètres et desserve de nouveaux abonnés.
Date de lancement : 2013

Fiche opération exemplaire (PDF - 431.7Ko)

Chaufferie bois et extension du réseau de chaleur aux Mureaux (78)

La Ville des Mureaux (32 000 habitants) dispose de deux réseaux de chaleur (Grand Ouest et Musiciens) construits dans les années 1970. En octobre 2011, elle délègue son service public municipal de distribution de chaleur pour 24 ans via un contrat de délégation de service public. À l’occasion du projet de rénovation urbaine des quartiers sud de la ville (Musiciens, Vigne Blanche, Bècheville, Île-de-France et Bougimonts), la municipalité décide de mettre en place une stratégie énergétique durable avec 2 objectifs : maîtriser la dépense et réduire l’impact environnemental. Dans ce contexte, la gestion des réseaux de chaleur et le choix de la source utilisée constituent des outils essentiels.
Date de lancement : 2013

Fiche opération exemplaire (PDF - 539.4Ko)

Réseau de chaleur biomasse pour l’éco-quartier Camille Claudel à Palaiseau (91)

Les élus et les concepteurs de l’éco-quartier ont souhaité s’appuyer sur l’utilisation massive des énergies renouvelables pour fournir notamment de la chaleur.
Date de lancement : 2015

Fiche opération exemplaire (PDF - 608.4Ko)

Chaufferie biomasse et extension du réseau de chaleur à Saint-Germain-en-Laye (78)

La ville de Saint-Germain-en-Laye a souhaité développer l’utilisation de la chaleur renouvelable pour réduire son empreinte écologique et maîtriser les coûts. L’objectif des investissements effectués est de couvrir 60 % des besoins en chauffage et en eau chaude sanitaire de 3 900 équivalents logements.
Date de lancement : 2015

Fiche opération exemplaire (PDF - 591.7Ko)

Opération de géothermie profonde à Arcueil et Gentilly (94)

Compte tenu du fort potentiel géothermique des sous-sols du Val-de-Marne, du tissu urbain dense des communes d’Arcueil et de Gentilly, et des ressources foncières suffisantes pour accueillir du matériel de forage, l’option d’une centrale géothermique commune aux deux villes a été retenue.
Date de lancement : 2015

Fiche opération exemplaire (PDF - 758.5Ko)

Développement et optimisation du réseau de chaleur de Créteil (94)

L’énergie renouvelable est revalorisée par l’installation d’une pompe à chaleur permettant d’accroître la production de chaleur par géothermie. De plus dans l’Usine d’incinération des ordures ménagères (UIOM), un système plus performant permet de récupérer davantage de chaleur. Concernant le réseau de chauffage urbain, celui-ci a été unifié.
Date de lancement : 2014

Fiche opération exemplaire (PDF - 435.3Ko)

Éco-quartier chauffé par la géothermie à Neuilly-sur-Marne (93)

Construction d’une centrale géothermique sous forme de doublet à l’occasion de la refonte d’un quartier en un éco-quartier.
Date de lancement : 2014

Fiche opération exemplaire (PDF - 1.1Mo)

Plateforme de biomasse énergie Vert Compost à Epiais-Rhus (95)

Vert Compost a développé ses capacités pour stocker et produire de la biomasse énergie conformément aux cahiers des charges édictés par les exploitants de chaufferies.
Date de lancement : 2013

Fiche opération exemplaire (PDF - 576.5Ko)

Chaufferie bois sur réseau de chaleur à Bagnolet (93)

En 2013, la Ville de Bagnolet a demandé à la Société de distribution de chaleur de Bagnolet de remplacer les chaudières à charbon de la Chaufferie des Roses par de nouvelles installations plus économiques et plus écologiques.
Date de lancement : 2013

Fiche opération exemplaire (PDF - 581.3Ko)

Immeuble de bureaux à énergie positive de la gamme Green Office® et production d’EnR à Châtenay-Malabry (92)

Bouygues Immobilier a décidé de créer une marque dédiée aux bâtiments de bureaux à énergie positive : Green Office®.
Date de lancement : 2013

Fiche opération exemplaire (PDF - 627.7Ko)

Développement d’un réseau de chaleur alimenté par des énergies de récupération à Argenteuil (95)

Extension d’un réseau alimenté par de la chaleur de récupération provenant d’une usine d’incinération des ordures ménagères située à proximité.
Date de lancement : 2013

Fiche opération exemplaire (PDF - 559.1Ko)

Opération de géothermie profonde à Chelles (77)

Forage de deux nouveaux puits afin de pérenniser la production géothermique et de poursuivre le développement du réseau de chaleur urbain.
Date de lancement : 2013

Fiche opération exemplaire (PDF - 2.8Mo)

Opération de géothermie intermédiaire pour le quartier du Fort Numérique à Issy-les-Moulineaux (92)

Réalisation d’un réseau géothermique alimenté par un doublet géothermal à l’Albien et associé à des pompes à chaleur.
Date de lancement : 2013

Fiche opération exemplaire (PDF - 763.2Ko)

Récupération de chaleur d’un data center à Bailly-Romainvilliers (77)

Projet de valorisation de la chaleur évacuée par le système de refroidissement en la récupérant puis en l’utilisant pour chauffer les bâtiments voisins. Cette opération fait ainsi appel à une énergie locale et de récupération limitant les émissions de gaz à effet de serre par rapport à une solution de chauffage classique du type gaz naturel ou électricité.
Date de lancement : 2013

Fiche opération exemplaire (PDF - 660.4Ko)

Valorisation et approvisionnement de la biomasse par Compost du Gâtinais en Île-de-France

Création d’une plateforme de recyclage et de valorisation des déchets végétaux (biomasse) par compostage et fabrication de plaquettes forestières dites « bois-énergie » principalement dans le but d’alimenter les chaudières à biomasse collectives.
Date de lancement : 2013

Fiche opération exemplaire (PDF - 1.1Mo)

Renforcement du réseau de chaleur entre Villejust et les Ulis (91)

Pour valoriser le complément d’énergie fournie par l’Usine d’incinération d’ordures ménagères (UIOM), des travaux de renforcement de la liaison entre l’usine et la chaufferie du réseau de chaleur de la ville des Ulis ont été accompagnés par la Direction régionale Île-de-France de l’ADEME.
Date de lancement : 2013

Fiche opération exemplaire (PDF - 2.8Mo)

Opération de géothermie intermédiaire au Plessis-Robinson (92)

Construction d’une centrale géothermique intermédiaire à deux forages pour approvisionner en chaleur 3 500 logements. Le premier forage permet de récupérer la chaleur présente dans la croûte terrestre et le second renvoie l’eau géothermale dans son milieu d’origine pour ne pas altérer l’équilibre hydrogéologique du Néocomien.
Date de lancement : 2013

Fiche opération exemplaire (PDF - 786.7Ko)

Installation d’un chauffage géothermique pour une maison d’accueil spécialisée

Le projet de construction écologique (ossature bois, isolants écologiques) et économe en énergie : géothermie par captage vertical pour le chauffage, le rafraîchissement du site et la production d’eau chaude sanitaire.
Date de lancement : 2012

Fiche opération exemplaire (PDF - 358.2Ko)

Opération de géothermie profonde à Coulommiers (77)

Projet de réalisation d’un doublet géothermique afin de remplacer l’ancien. Les nouveaux puits sont implantés à proximité de l’ancien doublet, afin de limiter l’immobilisation de terrain. De plus, le projet prévoit une extension conséquente du réseau de chaleur, le faisant passer de 1 850 à environ 3 000 équivalents-logements en 2016.
Date de lancement : 2010

Fiche opération exemplaire (PDF - 1.1Mo)

Production d’eau chaude sanitaire solaire à Gif-sur-Yvette (91)

Maîtrise de la demande d’énergie via la production d’eau chaude sanitaire grâce à l’installation de capteurs solaires.
Date de lancement : 2009

Fiche opération exemplaire (PDF - 569.3Ko)

Chaufferie bois et réseau de chaleur biomasse pour l’hôpital Avicenne à Bobigny (93)

Cette opération s’inscrit dans la démarche globale de développement durable engagée par l’APHP pour minimiser son impact environnemental, réduire ses consommations de chaleur et d’eau et utiliser des combustibles non fossiles tout en en améliorant la fiabilité de ses alimentations thermique et électrique..
Date de lancement : 2012

Fiche opération exemplaire (PDF - 1.7Mo)