Gestion et traitement des déchets

La Direction régionale Île-de-France de l’ADEME, en tant que partenaire de l’ORDIF, diffuse également les résultats de cette enquête.

Les premières restitutions de l’enquête sur l’activité 2018 sont disponibles pour les déchets résiduels et leurs résidus :

  • 18 Usines d’incinération de déchets non dangereux (UIDND, ou incinérateurs), ayant incinéré 3 790 772 tonnes de déchets ;
  • 6 Installations de maturation et d’élaboration de mâchefers (IME), ayant traité 509 102 tonnes de résidus d’incinération ;
  • 9 Installations de stockage de déchets non dangereux (ISDND, enfouissement), ayant traité 3 109 246 tonnes de déchets.

Les données sont proposées sous la forme d’un Storymap qui remplace les précédents « Atlas » publiés jusqu’ici par l’ORDIF.

On y trouve pour l’ensemble des installations franciliennes recevant des déchets non dangereux et inertes par modes de traitement : des fiches techniques des procédés de traitement, les chiffres clés de l’enquête « Traitement sur les tonnages » traités en 2018, les évolutions des tonnages traités, les ouvertures/fermetures de sites, les capacités autorisées et les installations en projet.

L’ORDIF complète au fur et à mesure de l’avancée de ses analyses les fiches Storymap des différents procédés de traitement de déchets (traitements biologiques, tri-transfert, carrières en remblaiement, ISDI, concassage de béton, traitement de terres inertes ou non dangereuses/dangereuses, recyclage plâtre, points d’apports sur plate-forme d’approvisionnement en matériaux…).

Consulter le site de l’Observatoire régional des déchets d’Île-de-France

Ces installations sont couvertes par le Plan régional de prévention et gestion des déchets (PRPGD) prévu par la loi de Nouvelle organisation de la République d’août 2015. Pour l’Île-de-France le plan a été approuvé par le Conseil régional le 21 novembre 2019.