Agir au quotidien

Particuliers, agir au quotidien

La mobilité des franciliens

Qu’il s’agisse de se rendre au travail ou de retrouver ses proches, les moyens pour se déplacer en Île-de-France sont nombreux : transports en commun, vélo (personnel ou Vélib’), nouveaux modes de transport urbains (trottinette électrique, hoverboard, mono-roue électrique…), scooters partagés, ou encore co-voiturage… Ils permettent de limiter les embouteillages et de diminuer l’impact sur l’environnement de chacun. Les franciliens peuvent aussi, s’ils sont équipés d’un véhicule électrique, le recharger en pleine ville.

Les collectivités (la ville de Paris, la métropole Grand Paris, la région Île-de-France) proposent des aides aux particuliers et aux entreprises pour acheter un véhicule moins polluant.

Afin de trouver le meilleur mode de transport en Île-de-France, consultez l’article « Mes déplacements » sur le site national de l’ADEME.

La législation du chauffage individuel au bois en Île-de-France

Le chauffage individuel au bois est une solution peu polluante, basée sur une source d’énergie renouvelable.

En Île-de-France, les feux de cheminée à foyer fermé sont autorisés, qu’il s’agisse du chauffage principal ou d’un chauffage d’agrément.

Avant d’investir dans un poêle ou un insert, il faut néanmoins s’assurer que :

  • le règlement de copropriété l’autorise (si l’on vit en appartement) ;
  • le ramonage a été effectué ;
  • les normes d’émissions de rendement en vigueur sont respectées.

S’agissant des cheminées à foyer ouvert, une fois le règlement de copropriété consulté et le ramonage effectué, elles peuvent servir de chauffage d’appoint ou pour l’agrément.

Les personnes qui investissent dans un système de chauffage au bois performant et non polluant peuvent bénéficier d’aides.

Le site national de l’ADEME vous aide à faire le point sur les possibilités en matière de chauffage au bois.

Des gestes simples pour limiter la pollution de l’air avec le chauffage au bois sont également disponibles sur le site de la Préfecture de la région Île-de-France.

Réduire ses déchets

Il y a 40 ans, nous produisions deux fois moins de déchets qu’aujourd’hui. Réduire les déchets dépend aujourd’hui de chaque citoyen. Acheter en vrac, réduire le gaspillage alimentaire, donner ou vendre ce qui ne sert plus, réparer plutôt que jeter sont autant de bonnes pratiques qui peuvent faire la différence.

Sur son site national, l’ADEME donne des conseils pour mieux gérer les déchets.

La Semaine européenne de la réduction des déchets (SERD), coordonnée en France par l’ADEME, permet de promouvoir ces bonnes pratiques et d’encourager tous les publics (entreprises, institutionnels, particuliers…) à consommer autrement. 

L’ADEME soutient le défi « Familles à énergie positive »

Le défi « Familles à énergie positive », soutenu par l’ADEME, est ouvert à toutes les familles. Il permet de montrer qu’avec de bonnes pratiques, et d’éventuels investissements dans l’isolation ou dans des appareils de chauffage économiques, il est possible de lutter contre les émissions de gaz à effet de serre et, par la même occasion, de réduire sa facture d’énergie.

Sensibilisation des jeunes au développement durable

L'ADEME, à travers son site M ta Terre, sensibilise les plus jeunes au développement durable et aux comportements à adopter. Le site propose des vidéos, des jeux, des réflexes pour protéger la planète, des dossiers thématiques, etc.